l'atelier
Lieu d'inspiration et astuces en tout genre, l'Atelier te propose des articles traitant de sujets divers et variés qui te mettront en joie. ENJOY !
catégories
ASTUCES MODE
5 astuces pour reconnaître un vêtement vintage

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une pièce dite “vintage” ?

 

Lorsqu’il s’agit d’un vêtement, celui-ci est vintage à partir du moment où il a été créé 30 ans en arrière. A l’origine, le terme vintage était utilisé pour désigner le reflet d’une authenticité à travers une marque, des coutures typiques ou encore un tissu particulier utilisé.

 

Pour les objets, le principe est le même. Le terme définit l’ancienneté de l’objet d’une part mais également le fait qu’il s’agisse d’une pièce originale, et non d’une imitation.

 

Pourquoi le vintage est de meilleur qualité ?

 

Les vêtements vintages, lorsqu’ils datent d’au moins 1980, ne découlent pas de l’industrialisation massive du textile telle qu’on la connaît aujourd’hui. Les polyesters utilisés étaient de meilleures qualités, et il est aisé de le sentir au toucher. Les vêtements sont de ce fait plus robustes, et c’est pourquoi on aime les voir traverser le temps sans prendre une ride (ou presque !).

 

Le principe est le même pour les objets vintages : les appareils électro-ménager tombent par exemple moins souvent en panne que les produits actuels, souvent créés pour être rapidement remplacés par le modèle “récent”.

 

5 points pour reconnaître un vêtement vintage :

 

- L’étiquette d’entretien : les étiquettes vintages se distinguent en principe plutôt facilement des autres. Elles sont très souvent en tissu rigide, un peu jaunit.

 

- Le tissu : les polyesters vintages sont de meilleure qualité que les actuels. Il suffit de toucher le vêtement pour s’en rendre compte : la fluidité du vêtement parle d’elle-même. Les motifs vintages sont également plutôt facile à reconnaître : fleurs, tartan...

 

- La coupe : les coupes des vêtements varient en fonction des années mais là encore, il est aisé de reconnaître par sa coupe un vêtement qui a traversé quelques décennies. Par exemple, les manches d’une chemise vintage sont en principe plus bouffantes, et des épaulettes peuvent être présentes.

 

- Les finitions (coutures, boutons…) : les boutons vintages ont la particularité d’être souvent bariolés et de présenter des détails parfois impressionnants que l’on ne voit que rarement aujourd’hui.

En ce qui concerne les coutures, celles-ci dépendent de l’année, mais il est très courant de tomber sur un vêtement “fait-main”. Et oui ! Les femmes avaient l’habitude de confectionner elles-mêmes leurs vêtements.

 

- La marque : en plus d’être made in france, la marque peut vous éclairer : s’il s’agit d’une marque célèbre, son logo sera très probablement différent. Ainsi, il est par exemple facile de reconnaître des pièces vintages des marques CAMAÏEU ou NAF NAF.

 

Le vintage est synonyme de qualité, originalité et authenticité. Acheter seconde-main ne signifie pas seulement faire des économies, mais également s'engager vers un avenir plus sain, car cela permet de réduire la surproduction.

Alors pourquoi s'en priver ?

xoxo

 

PARTAGER CETTE PAGE